Ar Bobl (1904 - 1914)

Le journal de Taldir Jaffrennou: "le Peuple"

[PNG] ArBobl_logo_100

Identifiez-vous pour accès privé

Déconnexion.

 

09/08/2017

                                                                                                                  Page complétée le 14 août 2014

 

GEOGRAPHIE DE LA MORTALITE, SELON TALDIR


Pelec'h e sko an Ankou

  Falc'h an Ankou a zalc'h da beb munut da skei tro var dro, hag a sklabez ar re-varo var hent ar vuez, darn en digor o oad, darn en o bleun ha darn var diskar ar gozni. Mez taoliou  falc'h an tougn evito da veza dall, a ra koulskoude santout o fouez muioc'h en lec'hiou zo eged lec'hiou all, ha var ar poënt-ze ar c'heriou bihan hag ar parroziou war ar maez.

   Da skuer, ne gemerin nemed pevar pa bemp lec'h, mez ma karfen ledanaat ma ispirianz, e kavfen dre holl Bro-C'hall an hevelep diskleriaden grevus: an Ankou a zo vel kalz ar Vretoned, gwell e plich d'ezan kear evid ar maeziou.

   Gwelomp Raozon, kear-benn Breiz, eno zo market evid ar bloaz tremenet 1911, 1930 maro ha 1433 genivelez hepken. Trec'h ar Maro d'ar Genivelez a 497. En Kemper, 1911 en deus gwelet 523 den o vervel, ha 361 hepken o c'henel: 162 maro muia eta.

   Deomp brema d'ar c'heriou krenn evel Keraez, pegwir eo hini an tosta d'eomp. Ama 'euz bet merket 125 genivelez en 1911 ha 100 maro da lavaret eo 25 ouspenn evid ar re ganet.

Dalc'homp hon zro en eur vond var ar maez. Eur barroz euz ar Morbihan da skuer: Langoëlan. Eno zo maro 22 a dud ha ganet zo 40. Eur barroz euz Kostez-an-Nord brema da skuer: Lescouët. Eno zo bet 11 maro ha 38 ganet. Ouspenn teir gwech muioc'h a grouaderien o c'henel eged o vervel.   

    Dre-holl ema kont e giz-ze, ar c'heariou a ro labour d'an Ankou. Ar maeziou a zo iac'hus: mervel a rer eno ive, mez pas ken stank. Hag ar c'havellou a ro an dud diwar ar maez da Vreiz a zeu da boueza pounneroc'h evid ar beziou a zo berniet er c'heariou. Chomomp eta var ar maez: eno 'ma ar iec'hed, ar frankiz hag ar eürusted

Fanch

Où frappe l'ouvrier de la mort

 La faux de l'Ankou continue à chaque minute de frapper tout autour de nous et jette à terre les morts sur le chemin de leur vie, les uns dans leur prime jeunesse, d'autres dans la fleur de l'âge, et d'autres à la fin de leur vieillesse. Mais les coups de faux ont beau être aveugles, ils  font sentir leur poids davantage dans des lieux plutôt que dans d'autres, je veux dire les petites villes et les communes rurales.

 Par exemple, il n'est que de considérer quatre ou cinq endroits, mais s'il vous plaît de généraliser mon expérience, vous trouverez en France les mêmes graves distorsions: la mort est semblable à beaucoup de Bretons, davantage lui plaît la ville que la campagne.

 Examinons le cas de Rennes, capitale de la Bretagne, qui enregistre pour l'année passée 1911, 1930 décès et 1433 naissances; la mort l'emporte de 497 unités. A Quimper, en 1911, 523 personnes sont mortes et seulement 361 sont venues au monde: 162 décès de plus par rapport au nombre de naissances. Venons-en maintenant aux petites villes comme Carhaix, puisqu'elle est la plus proche. Ici, 125 naissances et 100 décès. On peut parler d'un excédent de naissances de 25 unités.

Continuons notre examen en considérant les communes rurales. Par exemple une commune du Morbihan, Langoëlan. Ici 22 sont morts et 40 sont nés. Une commune des Côtes-du-Nord maintenant, pour exemple, Lescouët. Ici, 11 disparitions, 36 venues au mondes. Plus du triple de créatures nées que de décédées.

 Tout cela démontre que les villes donnent du travail à la mort. Les campagnes sont saines: on y meurt aussi, mais pas aussi nombreux. Et les berceaux que les campagnes donnent à la Bretagne pèsent davantage que les tombes que l'on entasse dans les villes. Restons donc à la campagne: c'est là que l'on trouve la santé, la liberté et le bonheur.

 

François

Ar Bobl, n° 368, 13 janvier 1912 Traduction: Jean Yves Michel, octobre 2012

L'Evêque de Quimper, Mgr Duparc, n'aurait pas mieux prêché au détriment de l'exode rural







Dernière modification le 14/08/2014

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.1