Ar Bobl (1904 - 1914)

Le journal de Taldir Jaffrennou: "le Peuple"

[PNG] ArBobl_logo_100

Identifiez-vous pour accès privé

Déconnexion.

 

20/07/2018

  

   Cette page a été complétée en janvier et mars 2018

 

LA LANGUE BRETONNE, POMME DE DISCORDE

 

      Un premier prétexte: la statue de la Tour d'Auvergne, héros éponyme de Carhaix

[PNG] statue TA, 55 7 octobre 1905.PNG

 

                                                        Ar Bobl, n° 55 , 7 octobre 1905

 

   Un second prétexte: le Congrès de l'Union régionaliste bretonne

            "Guémené, dont le député et le conseiller général est Brard, rad-soc bon teint, refuse de recevoir ce Congrès du 8 septembre 1913 pour ne pas abriter des menées réactionnaires"

Ar Bobl, 23 août 1913

 

Un troisième prétexte: le comportement de certains fonctionnaires de la République

  "Nous avons au Faouët un percepteur du doux nom de Lépinard, étranger au pays et qui traite les Bretons avec un sans-gêne que sa qualité de fonctionnaire n'excuse pas, bien au contraire.

      N'a-t-il pas imaginé de placer ses bureaux au premier étage et de fixer une pancarte au bas de l'escalier qui y conduit avec "Prière de se déchausser". Malheur au paysan qui entre en sabots chez M. Lépinard: il a tôt fait de le faire descendre.

   A Priziac, à Guiscriff, il a refusé de donner tout renseignement à ceux qui ne savent pas le français. M. Lépinard ne veut pas non plus d'interprète. Ses vexations sont incalculables et la population demande à être débarrassée au plus vite de ce petit tyran. A ce qu'il paraît, M. Lépinard est originaire des colonies: c'est peut-être pour cela qu'on l'a nommé en Basse-Bretagne ? C'est également pour cela sans doute que l'Officiel du 25 juillet le porte pour l'avancement sur place ?

   Il est vrai qu'on en a vu de tout aussi drôles au Faouët, en d'autres occasions. A l'échauffourée de St-Patern (histoire des inventaires), le maréchal-des-logis du Faouët et ses gendarmes tirent 24 balles, dont un résultat: mort du Bas-Breton Cario, de Priziac. Croyez-vous qu'on adressa des condoléances à la famille de Cario et qu'on la dédommagea de cet assassinat ? Point. Ce fut le maréchal-des-logis qui reçut la médaille militaire

      Un groupe en sabots"

Ar Bobl, 5 septembre 1908






Dernière modification le 03/03/2018

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.1