Ar Bobl (1904 - 1914)

Le journal de Taldir Jaffrennou: "le Peuple"

[PNG] ArBobl_logo_100

Identifiez-vous pour accès privé

Déconnexion.

 

09/08/2017

1) de la législation militaire et de la tension européenne: la "paix armée"

 

Quatre aspects sont sucessivement étudiés:

- L'allongement de la durée du service militaire en France

- L'idée, fondée ou fausse, que se font les rédacteurs d'ar Bobl, des "Prussiens" (on n'oubliera pas que le père de Taldir fut officier de mobiles en 1870 et décoré de la médaille de 1870)

 

- Le conflit colonial type: le Maroc

- Les guerres balkaniques, qui attisent les ressentiments entre grandes puissances

 

 

   Nul n'est devin, pas même Taldir...

 Dans le dernier numéro d'ar Bobl, daté du 1er août 1914, Taldir s'étend en première page sur les oeuvres littéraires de la Tour d'Auvergne, en page 2 sur l'acquittement de Mme Caillaux.

  En page 3, juste avant les encarts publicitaires, cet avertissement:

 

"   Nous sommes autorisés à démentir officiellement toutes les fausses nouvelles données aujourd'hui relativement à une mobilisation partielle des troupes françaises. Il est faux qu'un seul réserviste ait été appelé".

 

On sait que c'est dans l'après-midi du 1er août que les murs des mairies se couvrent de la fameuse affiche: "Ordre de mobilisation générale . Le premier jour de la mobilisation est le dimanche 2 août 1914". (Un détail: la Mairie de la Feuillée (29) a conservé un des exemplaires "originaux" de cette affiche)

 

 

 

 

 

 

   






Dernière modification le 09/02/2016

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.1