Ar Bobl (1904 - 1914)

Le journal de Taldir Jaffrennou: "le Peuple"

[PNG] ArBobl_logo_100

Identifiez-vous pour accès privé

Déconnexion.

 

09/08/2017

"BLANCS"  ET  "ROUGES"

 

« Le peuple  continue  à cataloguer les candidats et les élus en deux catégories seulement: les Blancs, comprenant les républicains libéraux de toutes nuances, les conservateurs et les nobles. Et les Rouges groupant tout ce qui est anticlérical et ministériel »

N° 267,    5 février 1910

 

    Les Blancs tiennent leur nom de la couleur supposée du drapeau de la monarchie de droit divin d'Ancien Régime, fondée sur l'alliance du trône et de l'autel.. Les Rouges sont les héritiers politiques des sans-culottes, relativement nombeux et actifs à Carhaix en 1793-1794, voire des "Bonnets rouges" de 1675, révoltés contre le "Grand Roy" et les seigneurs cornouaillais, le plus souvent nobles, réputés tyranniques ("bail à domaine congéable").

 

   "Ministériel": ce terme désigne les ministres de gauche (radicaux, radicaux-socialistes, républicains socialistes), qui, issus d'une majorité parlementaire nommée "Bloc des Gauches", dispensent décorations, subventions, bureaux de tabac et nominations de fonctionnaires soucieux d'avancement rapide

On observera

- Les tenants de l'Eglise

- Les habiles qui savent ménager la chèvre anticléricale et le chou bien-pensant

- les "bouffeurs de curés"






Dernière modification le 12/12/2012

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.1