Ar Bobl (1904 - 1914)

Le journal de Taldir Jaffrennou: "le Peuple"

[PNG] ArBobl_logo_100

Identifiez-vous pour accès privé

Déconnexion.

 

20/07/2018

Cette page a été complétée en avril 2018

LE VOTE

Elections municipales dans une petite commune du canton de Callac: Saint-Nicodème

 

Saint-Nicodème - Votadegou

Disul diveza e oa bet eleksionnou en Sant-Nigouden evit henvel daouzek konsailler neve. Setu ama ar re a zo bet hanvel:

 Erwan an Andre, deuz Pennalan, 92 mouez. Scanviou, 90 - Ar Gall, deuz ar Faut vraz, 86 -Erwan-Louiz ar Falher, 86 - Ar Braz, deuz ar Faut vraz, 85 - Erwan an Andre, deuz ar C'horong, 84 - Goupil, deuz ar bourk, 84 - Ian Prigent, deuz Kilaëon, 84 -

Balotach zo evid pevar. Disul kenta a vo krog adarre
Saint-Nicodème - Elections

Dimanche dernier ont eu lieu des élections municipales à Saint-Nicodème pour désigner 12 nouveaux conseillers. Voici les élus:

Yves Landré, de Pannalan, 92 voix. Scanviou, 90- Le Gall, de Faut Vraz, 86. Yves-Louis Le Falher, 86. Le Braz de Faut Vraz, 85. Yves Landré du Corong, 84. Goupil, du bourg, 84. Yves Prigent, de Kilaëon, 84. Il ya ballottage pour 4 sièges. On votera donc encore dimanche prochain.
Ar Bobl, n° 359, 11 novembre 1911 Traduction: Jean Yves Michel, octobre 2014

 

Saint-Nicodème: second tour des municipales

Les conseillers élus en 1908 ou bien ont démissionné en bloc ou bien ont été invalidés en totalité

 

Sant-Nigouden - Votadeg

Sethu ama ar pevar konsailler neve a oa bet hanvet disul divezan: an Toupin, deuz ar bourk, 91 mouez; Ar Gall, deuz Toul ar Voarem, 87; Louiz Willlou, deuz C'honvenanchou, 82; Guillerm Jamet, deuz Kerpourhiet, 81.

Pevar all a oa c'hoaz var ar renk: Erwan Steunou, deuz ar C'hroaz-hent, 76; Fanch Prigent, deuz Ker-Laëron, 74; Joseph Toupin, deuz ar Faut, 74;  Ian ar Michel, deuz Sant Derrien, 66

Saint-Nicodème - Election

Voici les 4 conseillers élus dimanche dernier: Le Toupin, du bourg, 91 voix; Le Gall, de Toul ar Voarem, 87; Louis Guillou, du Convenant, 82; Guillaume Jamet, de Kerpourhiet, 81.

Quatre autres candidats étaient aussi en lice: Yves Steunou du Kroaz-Hent, 76; François Prigent, de Kerlaëron, 74; Joseph Toupin, du Faut, 74; Yves Le Michel, de Sant-Derrien, 66

Ar Bobl, n°360, 18 novembre 1911 Traduction: Jean Yves Michel, octobre 2014

 

Election d'un conseiller général dans le canton de Rostrenen (Côtes-du-Nord), 1904

 

Rostren - Votadek

    Disul 23 e vo vot en kanton Rostrenn, evit remplasi Herve a Saisy, marvet konsailler jeneral ar c'hanton, Doue d'e bardonno. Daou zo 'n em laket var ar renk: evid ar Republikaned e ma an Aotrou Barbier, hag evid ar re wenn e ma an Aotrou Cazin d'Honnincthun, bet ofiser .

  Moti evid Barbier a ve mad ober mar'g eo troet gant e vro ha mar na laka ket ar politikach Pariz uz da beb tra all. Mer mar'g eo Cazin, eun den a zoare hag a gar en gwirione an dud dister, moti d'an zo deread ive.

  Da bephini ê da veled, ha da heul e zonj hep droug-intansiou rag mar na zibabomp ket da genta tout Bretoned eveldomp, hon bro a chomo dalc'hmad varlec'h. Digant ar re a c'houll moueziou diganac'h, goullet da genta gwarantisou evelhenn:

"Pe c'houi zo, 'methu, deuz ar zonj a dleer rei d'ar Vretoned a pez zo d'ê, pe na noc'h ket ? Pe c'houi a gar a gomz hag a zifenn langach brezonek ar re baour, pe na ret ket ? 

   Profesion a fe an Ao. Cazin a zo bet moullet en Independance bretonne : plijout a ra d'ar Bobl" rag a du gant ar religion e ma, mez perag eta na lãr grik a-bed deuz Breiz , deuz droejou ar Vretoned ha kemend a draou o deuz, mechanz, kemend a importans bemde evidomp evel ar republik pe an direpublik ?

  An ao. Cazin zo deuz an ali-ze, mez hen laret a vije bet mad.

 

 

 

Rostrenen- Election

    Dimanche 23 se tiendra une élection dans le canton de Rostrenen, afin de remplacer Hervé de Saisy, conseiller général décédé, Dieu lui pardonnera ses fautes. Deux personnes se proposent de lui succéder: pour les Républicains, M. Barbier et pour les Blancs, M. Cazin d'Honnincthun, ancien officier.

  Choisir Barbier car il est attaché à son pays et saura d'empêcher les politiciens parisiens de faire, à leur profit, usage de tout. Mais soutenir Cazin, un homme convenable qui aime véritablement les malheureux, est  aussi un choix pertinent.

   A chacun de voir et de suivre ses idées sans intention de nuire, car, si nous ne donnons pas immédiatement la préférence à  des Bretons comme nous, notre pays restera à jamais à la traîne. A ceux qui sollicitent des suffrages, demandez d'abord une garantie de ce genre:

  " Vous pensez que les Bretons doivent recevoir leur dû ou non ? Vous aimez parler et défendre le breton des pauvres ou non ?"

 La profession de foi de M. Cazin a été imprimée par l'Indépendance bretonne: ceci plaît à ar Bobl parce qu'elle soutient la religion, mais pourquoi ne dit-elle pas un mot de la Bretagne, des droits des Bretons et de combien de choses ayant sans nul doute une importance quotidienne pour nous comme la république ou l'abolition de la république ? 

   M. Cazin est de cet avis, mais le dire eût été judicieux.

 Ar Bobl, 22 octobre 1904
Traduction: Jean Yves MICHEL, avril 2018

 

 

  Les résultats

    "Rostrenn - Ar vot

    "An trec'h a zo eat gant Cazin var Barbier; teir mouez var-nugent an neuz bet var egile

  Sed aman ar c'hontchou

                                     Barbier   Cazin

Rostrenen                     260       163

Bonen                           103        97

Glomel                          316      449

Kergrist-Moelou          308      187

Plouguernevel             190       326

Plounevez-Quintin    228      218

Trémargat                      65        53

                                     1470      1493

Mad o deuz gret an elektourien dibab etre an daou gandidat an hini a ziskueze ar muia a garante evid e vro, hag a oa ar muia kapab da renti servich d'an dud.

  Tolet o deuz pled ive penoz e oa Cazin eur Breizad, ha n'ê ket eun Saoz, 'vel e vije laret. Mar vije bet Saoz 'n ije ket disket brezonek d' vugale evel ma ra !

    Beomp dalc'hmad a du gant ar Vretoned eneb d'hon mestrou !"

Ar Bobl, 5 novembre 1904

 

   "La victoire est revenue à Cazin au détriment de Barbier, pour 23 voix

Voici le décompte des suffrages

  Les électeurs ont fait le bon choix en  élisant celui qui a démontré le mieux son attachement au pays et qui est le mieux capable de rendre service aux gens.

     Prêtons attention au fait que Cazin est un Breton et non un Anglais comme cela aurait été dit. S'il avait été un Anglais, il n'aurait pas enseigné le breton à ses enfants.

      Soutenons toujours les Bretons contre nos oppresseurs"

Traduction: Jean Yves MICHEL, avril 2018






Dernière modification le 10/04/2018

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.1