Ar Bobl (1904 - 1914)

Le journal de Taldir Jaffrennou: "le Peuple"

[PNG] ArBobl_logo_100

Identifiez-vous pour accès privé

Déconnexion.

 

09/08/2017

Cette page a été complétée en février, avril, mai, juin 2017

 

LES PRETRES...

Un évêque originaire de Rostrenen


Rostrenn - Anoudegez vad

  Disul eo bet savet gant enor en bered Rostrenn eur monument kaër d'an Ao. Eskob Bouché, deuz Rostrenn, marvet eskob Sant Briek, he d'e c'hoar, an Itron Nouvel, krouerien hozpis Rostrenn. Ar Maër hag ar C'honsaill a oa en penn an assistanz

Rostrenen- En témoignage de gratitude

Dimanche a été inauguré avec tous les honneurs, dans le cimetière de Rostrenen, un beau monument à la mémoire de Monseigneur l'Evêque Bouché, de Rostrenen, décédé Evêque de Saint-Brieuc et de sa soeur, Madame Nouvel, fondatrice de l'hospice de Rostrenen. Le Maire et les conseillers municipaux étaient au premier rang de l'assistance.

Ar Bobl, 22 juillet 1905 Traduction: Jean Yves MICHEL, avril 2017

 

 

Un prêtre attaché à ses paroissiens: Motreff


Motreff - Maro ar person

An Aotrou Odeyé, person Motreff, a zo maro dimeurz da 9 heur deuz an noz. Trizek pe pevarzek vla e oa person en Motreff. Oajet o oa a 53 blâ. Pell e oa a oa diez: gant pasianted e c'houzanvaz e boaniou braz.

E interamant a zo bet gret e Motreff digwener da 10 heur, rag c'hoanted en doa bet interet er vered e kichen e barrezioniz. Euz ar C'hastellnevez e oa ginidik.

Motreff - Décès du recteur

M. Odeyé, recteur de Motreff est décédé à 21 heures mardi. Il fut recteur à Motreff treize ou quatorze ans. Il était âgé de 53 ans. Depuis longtemps il n'allait pas bien. Il endurait de grandes douleurs avec patience. Ses obsèques ont été célébrées jeudi à 10 heures à Motreff, car il voulait être enterré dans le cimetière près de ses paroissiens décédés. Il était originaire de Châteauneuf-du-Faou

Ar Bobl, n° 59, 4 novembre 1905 Traduction: Jean Yves Michel, juin 2014

 

Un prêtre actif regretté: Carnoët, 1904

 

Karnoët - An Aotrou person

  Dond a ra d'eomp ar c'helou trist e ia an Aotrou Toussaint Pinson, trivec'h lâ zo person en Karnoët, da guitaat prestik e barrozianiz, evid mond da ziskuiza da Di ar veleien goz en Gouarek. An Ao. Pinson, aboue keid all amzer a oa er Karnoët, an nevoa goneet d'an kalonou an holl dre e furnez, e basianted hag e santelez. Servijou braz en neuz bet rentet d'ar barroz; hen an neuz lakat sevel an iliz neve, eul labour hir hag a c'houllaz digantan kement a drubuill. Adsavet an deus ive pardon Itron-Varia ar Pénity ha laket ficha ar chapelik-ze  Eur c'holl braz a vo da Garnodiz dioueret deuz o Ferson, mez holl ec'h esperont penoz ar repoz goneet mad a ia da gemer reneveo e iec'hed, hag e nevo c'hoaz deiou hir gant Doue.

Carnoët - Monsieur le Recteur

La triste nouvelle du départ subit de M. Toussaint Pinson, recteur de Carnoët pendant 18 ans, qui doit se reposer à la maison des prêtres âgés de Gouarec, nous est parvenue. M. Pinson, pendant son séjour à Carnoët, avait gagné tous les coeurs par sa sagesse, sa patience et sa sainteté. Il a rendu de grands services à la paroisse. Il a rebâti une église neuve, une tâche longue et tracassière. Il a relevé le pardon de ND du Pénity et décoré la petite chapelle. C'est une grande perte pour les paroissiens de Carnoët privés de leur recteur, mais tous espèrent que le repos bien gagné lui permettra de restaurer sa santé et qu'il connaîtra encore de nombreux jours au service de Dieu

Ar Bobl, n° 13, 17 décembre 1904 Traduction: Jean Yves Michel, février 2013


[PNG] Maro Toussaint Pinson A Steren Boulvriak avril 1905

[PNG] Maro Toussaint Pinson B Steren Boulvriak avril 1905

 Mort de M. Pinson

M. Toussaint Pinson, pendant onze ans vicaire à Bourbriac et dix-huit ans recteur de Carnoët, est décédé le samedi 18 mars à l'hôpital des prêtres âgés de Gouarec, où il avait demandé à se retirer il y a quelque temps.

   Au cours de son existence, M. Pinson fut un homme droit et honnête, un bon prêtre, estimé par ses paroissiens et aimé  de tous ses confrères. Sa bonté était sans pareille, il secourait bien des pauvres. Frappé par une cruelle maladie, il accueillit avec patience de terribles douleurs.

 Il est mort au terme d'une année de souffrance, à l'âge de soixante-six ans.

 Dieu l'accueillera dans la gloire.

Steren Boulvriak, avril 1905 l'Etoile de Bourbriac

   Ce journal mensuel eut une existence éphémère. Résolument catholique, voire clérical, il ne fut lu que par une minorité au sein d'une région "rouge".

 

Un prêtre estimé: Maël-Pestivien, 1904

 

Maël-Pistien - Maro ar person

Interet eo bet dimeurz en Plouguernevel e-lec'h ma oa ganet, an Ao. Ar Roux, person Maël-Pistien. Oajet e oa a bevar blâ ha hanter-kant. Karet hag estimet meurbed e oa en en barroz; e-touez e genvreudeur e oa ive sellet evel eun den a galon vad hag a spered uhel; kalz a veleien a zo deut d'an interamant

Maël-Pestivien - Décès du recteur

Mardi, à Plouguernével où il était né, a été mis en terre M. Le Roux, recteur de Maël-Pestivien. Agé de 54 ans, il était très aimé et estimé de ses paroissiens. Ses confrères le considéraient comme un homme au grand coeur et d'une grande intelligence; maints prêtres assistèrent à l'enterrement

Ar Bobl, 12 novembre 1904 Traduction: Jean Yves MICHEL, mai 2017


Décès prématuré d'un prêtre à Plévin, 1904

Plevin - Maro dan Ao. Abad Paulou

An Ao. Abad Paulou, c'houec'h lâ varnugent, kure barz Lokarn, a zo maro an eil a viz du ha bet interet barz Plevin, e barrez, dirguerner divea. N'eo ket med dek miz belegiac'h

Plévin - Mort de M. l'abbé Paulou

 M. l'abbé Paulou, 26 ans, vicaire à Locarn, a été enterré à Plévin, sa paroisse natale, vendredi dernier. Il n'avait que six mois de prêtrise

 Ar Bobl, 12 novembre 1904  Traduction: Jean Yves MICHEL, mai 2017

 

Un prêtre ancien sergent d'Italie

Plourac'h - Marvente

An Aotrou Guillou, person ar barrez, a zo marvet ar sun tremenet d'an oad a 70 vloaz paseet. An Aot-Guillou a oa bet seiz vloaz soudard araok antrea er c'hloerdi. Servijet en doa en arme a oa bet o vrezelli en Itali hag eno a c'honeaz ar vedalen militaer hag ar galonchou a serjant.

   Eun den mad e oa sort na weler bet aliez hag e varo a neuz glac'haret Plourac'hiz pere a gare meurbet anezan.

Plourac'h - Décès

M. Guillou, recteur de la paroisse, est mort dimanche dernier à l'âge de 70 ans passés. M. Guillou avait été sept ans soldat avant d'entrer dans le clergé. Il avait servi dans l'armée qui fit la guerre d'Italie et  ainsi gagna la médaille militaire et les galons de sergent.

    C'était un homme d'une bonté rare et les habitants de Plourac'h, qui l'aimaient beaucoup, ont été tout chagrins de sa disparition.

 Ar Bobl, 18 avril 1908
 Traduction: Jean Yves MICHEL, juin 2017

 

 

L'installation d'un prêtre: une cérémonie marquante...  Carnoët, 1905


Karnoët - Lojadek ar person neve

 Disul eo bet great gant seremoni vraz e Karnoët lojadek an Aotrou Charles Eugène Olichon, person nevez ar barrez, an neuz kemeret plas an Aotrou Pinson, red d'ezan kuitaat abalamour d'e iec'hed.

  Da zek eur, ar prozision a ieaz da gerc'hat ar person neve d'ar presbitor. Er penn e oa an Antronez Ar Menn, person kanton Kallak, Guillou, person Plourac'h, Herri, person Lohuek, Loguellou, kure Pluskellek, Poezevara, kure Maël-Keraez; an daë a oa douget gant an Aotronez Renan Derrien, Fransou Coquil, Fransou Treussart ha Fanch Jaffrennou. Merc'hed bihan al leanezed a gane kantikou. Aotrou person kanton Kallak an neuz, en eur brezegen dispar hag a ra enor braz d'e wiziegez war ar Prezeg ha war ar Brezoneg, prezantet  ar person nevez d'ar barrezioniz.

Displeget an neuz petra eo ar beleg: den Doue, dro ma telc'h plas Jezuz-Krist war an douar, ha den ar Bobl, prest dalc'h da rekouri an glanvourien. An Aotrou Olichon an neuz respontet en eun neubeudik giriou ber ha frealz hag an neuz echuet e zalud d'ar barroz gant ar gomz a lavare ar C'hrist d'e ziskibien, bewec'h ma'n em ziskuez d'ê goude e adsavidigez euz ar Be: "Pax vobis !" "Ar peoc'h etrezoc'h".

  Bet an neuz eur sonj evid an Aotrou Pinson: "Bewec'h e teuin en iliz kaër-ma, emean, peb men a zigaso da sonch d'in deuz ar person kalonek an neuz savet anê gant skoazel bolonte vad an holl barrezioniz".

   Var lec'h an oferen, eur pred an neuz bodet er presbitor eul loden vad deuz tieien ar barroz.

Carnoët - Installation d'un nouveau recteur

Mr Charles Eugène Olichon, installé en grande cérémonie en tant que nouveau recteur de la paroisse de Carnoët, succède à Mr Pinson, parti pour raison de santé.

A dix heures, la procession s'en fut prendre le nouveau recteur au presbytère. En tête venaient MM. Le Menn, curé-doyen de Callac, Guillou, recteur de Plourac'h, Herri, recteur de Lohuec, Loguellou, vicaire de Plusquellec, Poezevara, vicaire de Maël-Carhaix. Le dais était porté par MM. Renan Derrien, François Coquil, François Treussart et François Jaffrennou. Les petites filles élèves des Soeurs chantaient des cantiques. Le curé-doyen de Callac, présenta, d'une manière incomparable, qui fit honneur à sa connaissance de l'art du discours et à celle du breton, le nouveau recteur à ses paroissiens.

  Il expliqua ce qu'est le prêtre: l'homme de Dieu, qui représente Jesus sur la terre et l'homme du Peuple, recours des affligés. M. Olichon répondit en quelques mots consolants et termina sa salutation à la paroisse par les mots du Christ à ses disciples, alors qu'ils se reposaient après sa sortie du tombeau: "la paix entre vous".

 Il eut une pensée pour M. Pinson: "Chaque fois que je pénètre dans cette belle église, disait-il, chaque pierre me fait songer au courageux recteur qui, s'appuyant sur la bonne volonté de tous les paroissiens, en a lancé la construction".

Après la messe, un repas a réuni au presbytère une bonne partie des habitants.

Ar Bobl, n° 18, 21 janvier 1905  Traduction: Jean Yves Michel, février 2013






Dernière modification le 28/06/2017

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.1